Un article de D. Garde du 10.11.20 sur Stat News.

« (…) les deux (entreprises, Pfizer et Moderna, ndlr) misent sur une technologie génétique qui a longtemps été très prometteuse mais qui s’est jusqu’à présent heurtée à des obstacles biologiques. On l’appelle ARN messager synthétique, une variante ingénieuse de la substance naturelle qui dirige la production de protéines dans les cellules de tout le corps. Ses perspectives ont fait fluctuer des milliards de dollars en bourse, mis en péril des carrières scientifiques et nourri l’espoir qu’il pourrait s’agir d’une percée permettant à la société de revenir à la normale après des mois de peur. »

Retrouvez l’intégralité de l’article en cliquant sur le lien !

Notre retour d’expérience est disponible ICI.